Mode & Tendances
8
June
2021

Le Made in France a le vent en poupe.

par
Eirene

Les consommateurs réclament des produits de qualité et se tournent de plus en plus vers le local et actuellement le Made in France contribue à plus de 38 000 emplois et génère un chiffre d’affaires de 7,2 milliards d’euros annuels.

Si vous aussi en tant que client, vous êtes désireux de consommer de façon plus responsable et de proximité, alors de nombreuses entreprises répondent désormais à vos attentes.  

 

Mais qu'est-ce que le Made in France ?

Lorsqu’on parle de “Made in France”, on parle du pays de fabrication d’un produit ou d’un service.

Cette mention devenue un label, connaît un essor considérable, car désormais les consommateurs ont tendance à privilégier ce qui est produit localement.

Cette exigence vient en réponse d’une crise de confiance des consommateurs en ce qui concerne l’origine de certains produits. De plus en plus d’entreprises françaises ont donc choisi d’accentuer ou développer une production locale.

A noter aussi, qu’en parallèle de la qualité exigée par les clients, le Made in France valorise un savoir-faire artisanal et industriel français.

Une réelle opportunité économique

La production française a le mérite de revitaliser le marché de l’emploi et par conséquent facilite la reprise économique.

C’est essentiellement pour des raisons financières (main-d'œuvre moins onéreuse et taxes moins élevées) que les entreprises ont fréquemment délocalisé leurs services de production créant ainsi du chômage pour de nombreux salariés en France.

Suite au drame survenu en 2013 au Bangladesh dans un atelier de confection de textile de plusieurs enseignes de mode internationale, causant la mort de bon nombre d’ouvriers et des milliers de blessés, les consommateurs ont pris conscience des excès de la fast-fashion et de son fonctionnement.

Désormais, ils s’interrogent davantage sur les conditions de fabrication des produits qu’ils achètent, mais aussi sur l'aspect éthique et écologique des enseignes.

 

Pourquoi consommer local ?

La confection Made in France est en vogue auprès de la population. En interrogeant les consommateurs, ils évoquent le fait de vouloir soutenir l'économie nationale.

Les raisons sont multiples et cohérentes:

      - participer à la croissance économique du pays

     -  l’écologie en utilisant les circuits courts

    -   transmission de savoir-faire

En achetant français, vous avez la garantie que votre marchandise n'a pas été produite par des travailleurs sous-payés et dans des conditions obscures.

La consommation made in France met en avant les industriels, PME ou artisans qui font fonctionner  l’économie à leur échelle et qui d’un autre côté doivent faire face à la mondialisation et à la concurrence, notamment celles des pays asiatiques.

 

Le Made In France attire aussi les jeunes, qui sont de plus en plus conscients des enjeux  environnementaux,  à l’instar des étudiants d’HEC Paris qui ont un avis bien engagé sur le sujet.

En effet, dans le cadre de l’élection du prochain BDE, les élèves de la liste Gbonon ont choisi ce thème de campagne et ont ainsi sollicité des entreprises ayant cette valeur pour devenir partenaire de leur campagne.

 

- Que représente la notion de Made In France pour vous ?

Pour nous, étudiants à HEC, le concept de Made in France, c’est avant tout la reconnaissance de l’engagement d’une entreprise à produire de la valeur, des produits et des emplois localement. Il s’agit alors grâce à cette reconnaissance de soutenir ces entreprises et le tissu économique et social français et ainsi faire preuve de solidarité envers les producteurs, les entreprises qui font le choix d’une implantation locale et d’un développement bénéfique pour l’économie française. Le Made In France enfin, c’est aussi pour nous un gage indéniable de qualité, et donc aussi quelque part de fierté, que nous pouvons dès lors, grâce à nos partenariats, rattacher à notre image de campagne.

- Pourquoi avoir choisi cette thématique pour votre campagne ?   

Les campagnes pour le Bureau des élèves (BDE) dans les grandes écoles reposent en grande partie sur les partenariats noués entre les élèves menant la campagne et les entreprises qui les soutiennent en échange de promotion. Il nous a semblé plus pertinent de tenter de donner davantage de sens à ces partenariats qui sont au cœur de notre campagne en choisissant une thématique qui nous permettrait de mettre l’accent sur la qualité, ou l’impact bénéfique des produits ou services de nos partenaires. Le Made In France nous est alors apparu comme le thème le plus judicieux de ce point de vue-là, envisagé comme un engagement pour la qualité des produits et services de nos partenaires mais aussi et surtout pour leurs conséquences bénéfiques pour l’économie locale, pour soutenir des emplois et le dynamisme français et locaux.

Sur un campus très internationalisé avec notamment de nombreux étudiants étranger, il s’agit aussi de faire la promotion d’une « marque France » qui a encore une forte signification symbolique notamment en dehors de la France et peut toucher l’imaginaire. Pour nous en choisir cette thématique c’était donc aussi mettre en avant les savoir-faire de notre pays dans ce contexte très international.

- Y-a-t-il une volonté de votre part de sensibiliser vos camarades sur l’importance de consommer local ?

Oui en effet. Cette sensibilisation, nous avons voulu la faire passer par une promotion durant notre campagne de produits locaux notamment. Il s’agit à travers nos partenariats de souligner devant nos camarades les qualités bénéfiques de la consommation locale, à la fois pour eux en tant que consommateurs, mais aussi pour les producteurs et ainsi faire aussi de l’acte de consommation un acte de soutien, de solidarité envers ces producteurs locaux.

Si oui, pourquoi ?

Au-delà des premières raisons pratiques qui expliquent cette volonté, c’était pour nous un moyen de nous différencier d’une campagne plus classique grâce à un sujet qui s’ancre totalement dans les enjeux actuels, aussi bien économiques que environnementaux par exemple. L’exigence environnementale est  aussi une des raisons qui explique l’orientation générale de notre campagne en faveur de la consommation locale, exigence qui fait partie de nos valeurs tout d’abord mais qui a aussi un écho important vis-à-vis de nos camarades.

En ce qui concerne l'engagement pour le local, la pandémie a accéléré les choses. Le confinement a bouleversé les modes de consommations de chacun, en effet au sortir de l'isolement commun, les français ont eu à cœur de modifier leurs habitudes.

Une étude de Cetelem liée au coronavirus, réalisée en mars, avril et en juin 2020 estime que 58 % des sondés à déclarer “ choisir une consommation plus responsable et 73 % à s’interroger sur leur rythme de consommation, remettant en cause certains besoins “. Dans les faits, ils  sont 47 % à avoir augmenté leurs achats de produits bio et 76 % à vouloir mettre en avant  les produits d’origine française.  

Ils aspirent à consommer moins, mais mieux et surtout local.  On peut dire que le « made in France » semble être le  grand gagnant de ces périodes de confinement.

"Cette période de confinement a accéléré le phénomène bio et le fort intérêt des Français pour la production locale, saine et de qualité, tendances prégnantes dans les habitudes de consommation ces dernières années, conclut Pascal Ansart. Les marques et les distributeurs sont donc encouragés à travailler sur la transparence de la composition de leurs produits et la relocalisation de leur approvisionnement. Au-delà, les enseignes qui sauront le mieux tirer leur épingle du jeu seront celles qui sauront renforcer leur rôle social et sociétal."

Après cette pandémie, les Français veulent promouvoir une consommation plus locale et plus éthique.

Partager :

Le Made in France a le vent en poupe.


par
Eirene
publié le
08
June
2021

Les consommateurs réclament des produits de qualité et se tournent de plus en plus vers le local et actuellement le Made in France contribue à plus de 38 000 emplois et génère un chiffre d’affaires de 7,2 milliards d’euros annuels.

Si vous aussi en tant que client, vous êtes désireux de consommer de façon plus responsable et de proximité, alors de nombreuses entreprises répondent désormais à vos attentes.  

 

Mais qu'est-ce que le Made in France ?

Lorsqu’on parle de “Made in France”, on parle du pays de fabrication d’un produit ou d’un service.

Cette mention devenue un label, connaît un essor considérable, car désormais les consommateurs ont tendance à privilégier ce qui est produit localement.

Cette exigence vient en réponse d’une crise de confiance des consommateurs en ce qui concerne l’origine de certains produits. De plus en plus d’entreprises françaises ont donc choisi d’accentuer ou développer une production locale.

A noter aussi, qu’en parallèle de la qualité exigée par les clients, le Made in France valorise un savoir-faire artisanal et industriel français.

Une réelle opportunité économique

La production française a le mérite de revitaliser le marché de l’emploi et par conséquent facilite la reprise économique.

C’est essentiellement pour des raisons financières (main-d'œuvre moins onéreuse et taxes moins élevées) que les entreprises ont fréquemment délocalisé leurs services de production créant ainsi du chômage pour de nombreux salariés en France.

Suite au drame survenu en 2013 au Bangladesh dans un atelier de confection de textile de plusieurs enseignes de mode internationale, causant la mort de bon nombre d’ouvriers et des milliers de blessés, les consommateurs ont pris conscience des excès de la fast-fashion et de son fonctionnement.

Désormais, ils s’interrogent davantage sur les conditions de fabrication des produits qu’ils achètent, mais aussi sur l'aspect éthique et écologique des enseignes.

 

Pourquoi consommer local ?

La confection Made in France est en vogue auprès de la population. En interrogeant les consommateurs, ils évoquent le fait de vouloir soutenir l'économie nationale.

Les raisons sont multiples et cohérentes:

      - participer à la croissance économique du pays

     -  l’écologie en utilisant les circuits courts

    -   transmission de savoir-faire

En achetant français, vous avez la garantie que votre marchandise n'a pas été produite par des travailleurs sous-payés et dans des conditions obscures.

La consommation made in France met en avant les industriels, PME ou artisans qui font fonctionner  l’économie à leur échelle et qui d’un autre côté doivent faire face à la mondialisation et à la concurrence, notamment celles des pays asiatiques.

 

Le Made In France attire aussi les jeunes, qui sont de plus en plus conscients des enjeux  environnementaux,  à l’instar des étudiants d’HEC Paris qui ont un avis bien engagé sur le sujet.

En effet, dans le cadre de l’élection du prochain BDE, les élèves de la liste Gbonon ont choisi ce thème de campagne et ont ainsi sollicité des entreprises ayant cette valeur pour devenir partenaire de leur campagne.

 

- Que représente la notion de Made In France pour vous ?

Pour nous, étudiants à HEC, le concept de Made in France, c’est avant tout la reconnaissance de l’engagement d’une entreprise à produire de la valeur, des produits et des emplois localement. Il s’agit alors grâce à cette reconnaissance de soutenir ces entreprises et le tissu économique et social français et ainsi faire preuve de solidarité envers les producteurs, les entreprises qui font le choix d’une implantation locale et d’un développement bénéfique pour l’économie française. Le Made In France enfin, c’est aussi pour nous un gage indéniable de qualité, et donc aussi quelque part de fierté, que nous pouvons dès lors, grâce à nos partenariats, rattacher à notre image de campagne.

- Pourquoi avoir choisi cette thématique pour votre campagne ?   

Les campagnes pour le Bureau des élèves (BDE) dans les grandes écoles reposent en grande partie sur les partenariats noués entre les élèves menant la campagne et les entreprises qui les soutiennent en échange de promotion. Il nous a semblé plus pertinent de tenter de donner davantage de sens à ces partenariats qui sont au cœur de notre campagne en choisissant une thématique qui nous permettrait de mettre l’accent sur la qualité, ou l’impact bénéfique des produits ou services de nos partenaires. Le Made In France nous est alors apparu comme le thème le plus judicieux de ce point de vue-là, envisagé comme un engagement pour la qualité des produits et services de nos partenaires mais aussi et surtout pour leurs conséquences bénéfiques pour l’économie locale, pour soutenir des emplois et le dynamisme français et locaux.

Sur un campus très internationalisé avec notamment de nombreux étudiants étranger, il s’agit aussi de faire la promotion d’une « marque France » qui a encore une forte signification symbolique notamment en dehors de la France et peut toucher l’imaginaire. Pour nous en choisir cette thématique c’était donc aussi mettre en avant les savoir-faire de notre pays dans ce contexte très international.

- Y-a-t-il une volonté de votre part de sensibiliser vos camarades sur l’importance de consommer local ?

Oui en effet. Cette sensibilisation, nous avons voulu la faire passer par une promotion durant notre campagne de produits locaux notamment. Il s’agit à travers nos partenariats de souligner devant nos camarades les qualités bénéfiques de la consommation locale, à la fois pour eux en tant que consommateurs, mais aussi pour les producteurs et ainsi faire aussi de l’acte de consommation un acte de soutien, de solidarité envers ces producteurs locaux.

Si oui, pourquoi ?

Au-delà des premières raisons pratiques qui expliquent cette volonté, c’était pour nous un moyen de nous différencier d’une campagne plus classique grâce à un sujet qui s’ancre totalement dans les enjeux actuels, aussi bien économiques que environnementaux par exemple. L’exigence environnementale est  aussi une des raisons qui explique l’orientation générale de notre campagne en faveur de la consommation locale, exigence qui fait partie de nos valeurs tout d’abord mais qui a aussi un écho important vis-à-vis de nos camarades.

En ce qui concerne l'engagement pour le local, la pandémie a accéléré les choses. Le confinement a bouleversé les modes de consommations de chacun, en effet au sortir de l'isolement commun, les français ont eu à cœur de modifier leurs habitudes.

Une étude de Cetelem liée au coronavirus, réalisée en mars, avril et en juin 2020 estime que 58 % des sondés à déclarer “ choisir une consommation plus responsable et 73 % à s’interroger sur leur rythme de consommation, remettant en cause certains besoins “. Dans les faits, ils  sont 47 % à avoir augmenté leurs achats de produits bio et 76 % à vouloir mettre en avant  les produits d’origine française.  

Ils aspirent à consommer moins, mais mieux et surtout local.  On peut dire que le « made in France » semble être le  grand gagnant de ces périodes de confinement.

"Cette période de confinement a accéléré le phénomène bio et le fort intérêt des Français pour la production locale, saine et de qualité, tendances prégnantes dans les habitudes de consommation ces dernières années, conclut Pascal Ansart. Les marques et les distributeurs sont donc encouragés à travailler sur la transparence de la composition de leurs produits et la relocalisation de leur approvisionnement. Au-delà, les enseignes qui sauront le mieux tirer leur épingle du jeu seront celles qui sauront renforcer leur rôle social et sociétal."

Après cette pandémie, les Français veulent promouvoir une consommation plus locale et plus éthique.

Partager :

Découvrez dans la boutique l’ensemble de nos accessoires, et trouvez dès aujourd’hui la pièce qui mettra en valeur votre personnalité.

Visitez la boutique

Inscription à notre newsletter

Chaque trimestre, recevez nos conseils mode, la présentation de nos modèles, et un récapitulatif de nos derniers articles. Pour vous remercier, la première newsletter contiendra une remise de 10% valable sur une sélection d’articles de la boutique.